Le cloud est en train de devenir le nouveau référentiel de données des entreprises

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le volume de données mondial pourrait atteindre 175 zettaoctets en 2025, et des secteurs tels que les services financiers, la production industrielle, la santé, ainsi que les médias et le divertissement contribueront largement à cette croissance des données. C’est ce qu’il ressort d’un livre blanc d’IDC intitulé Digitalisation du monde - De la périphérie au cœur qui examine le niveau de maturité des données des quatre grands secteurs qui couvrent près de la moitié du volume mondial des données d’entreprise.

Pour ce faire, Seagate s’appuie sur l’indice DATCON (DATa readiness CONdition), qui évalue la gestion, l’utilisation et la monétisation des données afin d’informer les chefs d’entreprise du niveau de maturité de leurs données. Les notes DATCON, qui vont de 1 (critique) à 5 (optimisé), sont calculées en fonction de divers critères, tels que la croissance des données, la criticité, la sécurité, les investissements, la gestion, les compétences et l’implication des dirigeants.

Des mesures urgentes à prendre
Le niveau de maturité varie selon les secteurs. Les entreprises concernées doivent prendre des mesures pour se préparer à la croissance des données et en tirer parti. En se référant à cette indice, l’étude a identifié les mesures les plus urgentes que les entreprises doivent prendre à l’approche de 2025 :

  • les secteurs de la production industrielle et les services financiers ont chacun obtenu la meilleure note globale de 3,3, ce qui représente le taux d’utilisation de l’Edge computing le plus élevé dans les quatre secteurs, avec des opportunités dans la blockchain, l’analytique et l’intelligence artificielle.
  • malgré sa croissance rapide (2,4), le secteur de la santé peut également améliorer le niveau de maturité des données. Les résultats de l’étude indiquent que la blockchain sera importante pour les entreprises de ce secteur, mais près de 60 % d’entre elles n’ont pas de stratégie ou doivent encore mettre en œuvre un projet dans ce domaine.
  • le secteur des médias et du divertissement a obtenu la note DATCON la plus basse (2), ce qui montre que le secteur est mûr pour les technologies avancées, notamment dans la sécurité et la gestion des données.

L’entreprise en première ligne
L’entreprise est évidemment devenu le principal administrateur des données dans le monde connecté d’aujourd’hui. Toujours selon cette étude, les octets stockés dans les entreprises représenteront plus de 80 % du total des octets stockés à travers le monde en 2025. Cette tendance ne fera que renforcer les responsabilités des entreprises du monde entier en matière de protection des données.

Le Cloud est le nouveau cœur
L’étude Digitalisation du monde révèle enfin que près de 49 % des données stockées dans le monde résideront dans des environnements de Cloud public d’ici à 2025. L’adoption des Clouds publics est largement favorisée par un monde désormais rempli de capteurs IoT qui collectent, enregistrent et analysent en permanence des données dans des environnements professionnels. Pour centraliser la gestion et la distribution des données, les entreprises s’appuient de plus en plus sur des services Cloud. Les datacenters en mode Cloud sont ainsi en train de devenir leur nouveau référentiel de données.

source: Infodsi

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »