Les organisations manquent toujours de personnel qualifié pour assurer leur cybersécurité

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Bien que 95 % des DSI s’attendent à une augmentation des cybermenaces au cours des trois prochaines années, 65 % seulement des organisations sondées disposent actuellement d’un expert en cybersécurité (source Gartner). La pénurie de personnel de sécurité est d’ailleurs considérée comme un obstacle majeur à l’innovation.

Cette enquête menée par Gartner confirme que la cybersécurité reste une source importante de préoccupation pour les organisations. ”Les DSI ne peuvent pas protéger leurs organisations de tout“, souligne Rob McMillan, directeur de recherche chez Gartner. L’important étant de trouver le juste équilibre entre capacités de protection et capacités de gestion.

35% des sondés précisent par ailleurs que leur organisation a déjà investi et déployé certains aspects de la sécurité numérique et 36% sont en cours d’expérimentation ou planifient la mise en œuvre à court terme. Gartner prévoit que 60% des budgets de sécurité seront consacrés au soutien des capacités de détection et d’intervention d’ici 2020. Mais tout cela ne suffit pas, ajoute Rob McMillan. “Les investissements en matière de sécurité doivent être classés par ordre de priorité en fonction des résultats opérationnels afin de s’assurer que le bon montant est dépensé pour les bonnes choses” ajoute-t-il.

“La mauvaise nouvelle, c’est que les menaces affecteront un plus grand nombre d’entreprises, de manières plus diverses et difficiles à prévoir “, continue-t-il.

L’enquête montre par ailleurs que 93 % des DSI des organisations les plus performantes affirment que le numérique leur permet de diriger des organisations informatiques adaptables et ouvertes au changement. Et ce, au bénéfice de nombreuses pratiques de sécurité. Cette ouverture culturelle élargit également l’attitude de l’organisation face aux nouvelles formes de recrutement et de formation. “Dénciher des gens talentueux et motivés pour prendre en main la cybersécurité d’une organisation est une fonction complexe” poursuit-il. Car, la pénurie de compétences en cybersécurité se poursuit.

Pour en savoir plus sur le sujet, notez la date du prochain Gartner Security & Risk Management Summit qui aura lieu à Londres les 10 et 11 septembre. Cette année, l’événement proposera une réflexion de pointe sur les technologies émergentes telles que l’intelligence artificielle (IA), le machine learning, l’analyse prédictive, l’IoT et la Blockchain.

source:infodsi

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »