MariaDB annonce MariaDB TX 3.0, sa première base de données open source pour entreprise

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Qui vient rivaliser les solutions Oracle, Microsoft et IBM

Le 25 mai 2018, par Malick, Community Manager

MariaDB® Corporation, la société derrière la base de données open source MariaDB, vient de porter à la connaissance du public la disponibilité de MariaDB TX 3.0, la première solution de base de données open source pour l’entreprise dotée de fonctionnalités de pointes qui, jusqu’à maintenant, nécessitaient l’utilisation des bases de données propriétaires qui sont souvent à la fois coûteuses et complexes. Désormais, tant les développeurs d’applications que les administrateurs de bases de données (DBA) peuvent s’affranchir du carcan des bases de données traditionnelles et s’adapter rapidement aux besoins qui évoluent rapidement.

Rappelons que MariaDB TX est une solution de base de données transactionnelle open source qui intègre plusieurs fonctionnalités ayant comme objectif principal de moderniser le développement des applications.

D’après les informations recueillies, MariaDB TX 3.0 s’appuie sur des moteurs de stockage dédiés qui prennent en charge simultanément différentes charges de travail, qu’elles soient transactionnelles, analytiques, intensives en écritures ou qu’elles requièrent un partitionnement extrême. Multipliant les cas d’utilisation, MariaDB introduit aussi le traitement des données temporelles, la compatibilité avec Oracle et une protection évoluée de l’information personnelle sensible et personnellement identifiable (IPS/IPI). « Avec la base de données MariaDB TX 3.0, les entreprises peuvent enfin travailler en toute confiance, facilement, rapidement, en sécurité et à moindre coût », a déclaré MariaDB® Corporation.

« Durant des années, les entreprises ont dû supporter le coût élevé de solutions de bases de données propriétaires qui de surcroît les enfermaient dans ce modèle. Avec MariaDB TX 3.0 et MariaDB Server 10.3 GA en son cœur, nous proposons une solution rationnelle pour faire migrer les applications vers MariaDB, ce qui constitue un nouveau standard en matière de bases de données open source pour l’entreprise », déclare Max Mether, responsable Produits Serveurs chez MariaDB Corporation. « Dorénavant, les entreprises utilisatrices de MariaDB pourront mélanger et associer différents moteurs de stockage dédiés qui prendront en charge de nombreux cas d’utilisation avec les meilleures performances possibles, simultanément et avec la même base de données familière ».

MariaDB : l’alternative à Oracle

Pendant trop longtemps, le recours à des bases de données propriétaires à la fois complexes et coûteuses a empêché les équipes IT d’innover et donc de contribuer au développement de leur entreprise. Quant au processus de migration vers une solution agile et plus moderne, il a toujours été fastidieux, complexe et gourmand en ressources tout en manquant de fonctionnalités critiques.

MariaDB TX 3.0 est la première base de données open source pour l’entreprise qui garantit la compatibilité avec Oracle, notamment avec des séquences compatibles Oracle et un langage de procédures stockées conforme au langage Oracle PL/SQL. Les utilisateurs de bases de données Oracle peuvent ainsi réutiliser le code existant et des ensembles de compétences définis pour faire migrer des applications ou en déployer de nouvelles. A titre d’exemple, MariaDB Corporation cite la banque DBS (Development Bank of Singapore) qui, dans le cadre de sa collaboration avec MariaDB en matière de compatibilité avec Oracle, serait parvenu à faire migrer plus de 50 % de ses applications critiques en à peine 12 mois depuis la base de données Oracle vers MariaDB. Renforcée par la nouvelle pratique de migration MariaDB Red Rover, cette compatibilité permet aux entreprises de migrer vers MariaDB en toute confiance.

Un traitement aisé des données temporelles

MariaDB TX 3.0 lance des tables temporelles intégrées avec gestion des versions par le système afin que les développeurs puissent intégrer des fonctionnalités temporelles aux applications, le tout sans effort et en souplesse. Plus besoin de créer manuellement des colonnes, des tables et des déclencheurs pour maintenir l’historique des lignes. Il suffit aux administrateurs DBA de créer de nouvelles tables via une gestion des versions par le système ou de modifier des tables existantes pour ajouter cette fonctionnalité, ce qui simplifie sensiblement le processus. Les développeurs peuvent interroger une table au moyen d’une requête SQL standard pour voir à quoi ressemblaient les données à un moment précis et consulter par exemple l’historique du profil d’un client pour voir l’évolution des préférences dans le temps.

Une base de données adaptée à toutes les circonstances

Selon son éditeur, MariaDB s’appuie sur une architecture unique et configurable via des moteurs de stockage dédiés et enfichables qui sont déployés sur une seule base de données exécutée sur du matériel standard. De nombreuses charges de travail peuvent être prises en charge simultanément en mélangeant et en associant InnoDB pour les requêtes transactionnelles, ColumnStore pour les requêtes analytiques, MyRocks pour les charges de travail intensives en écritures ou encore Spider pour un dimensionnement extrême, selon le même schéma. MariaDB est 100 % personnalisable, quelle que soit l’utilisation recherchée.

MariaDB TX 3.0 intègre également les moteurs de stockage MyRocks et Spider.

MyRocks est un moteur de stockage optimisé au niveau écriture et espace pour les disques SSD. Il supporte des charges de travail intensives en écriture notamment pour l’Internet des Objets et la communication entre machines (M2M). Les autres utilisations possibles sont notamment l’enregistrement des flux de clics pour l’e-commerce et les applications d’achat en ligne qui nécessitent un flux continu d’écritures sans incidence sur l’expérience des utilisateurs.

Spider est un moteur de stockage distribué qui assure la montée en charge en lecture, écriture et stockage lorsque le volume de données, d’équipements ou d’utilisateurs est supérieur à ce que peut supporter une seule instance de base de données et qu’il faut donc le répartir sur plusieurs instances. Ce moteur est notamment destiné aux paniers d’achats en ligne et aux cookies associés aux millions de visiteurs de sites Web, ces deux cas d’utilisation exigeant à la fois performances élevées, évolutivité et simultanéité.

Une protection des données évoluée

Aucune autre base de données open source pour l’entreprise n’offre une protection des données personnelles sensibles et personnellement identifiables contre une exposition accidentelle ou malveillante. En outre, MariaDB TX 3.0 permet d’anonymiser les données via une obfuscation complète de ces dernières ou de pseudo-anonymiser les informations au moyen d’un masquage complet ou partiel. Qui plus est, cette fonctionnalité de pointe qui protège et sécurise les données n’est pas vendue séparément sous forme de module onéreux.

Téléchargez MariaDB TX 3.0 à partir de ce 25 mai 2018

Source : MariaDB

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »