FSFE Lettre d’information - Mars 2018

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

L’Italie à l’avant-garde de la législation européenne pour le code public

Avec la campagne Public Money? Public Code! de la FSFE nous ne demandons pas seulement que le code financé par le peuple soit disponible pour le peuple. Nous voulons également mettre en lumière de bon exemples pour que ceux qui prennent les décisions en tire des leçons. Un très bon exemple est l’ Article 68 et l’ Article 69 de la “Codice Amministrazione Digitale”, une loi italienne qui impose aux administrations publiques en Italie de préférer les solutions développées en interne et les solutions utilisant le Logiciel Libre aux logiciels propriétaires. De plus, ces administrations ont le devoir de partager le code source et la documentation des logiciels conçus avec de l’argent publique; Ces lois placent l’Italie à l’avant garde de la législation européenne en matière de code public.

Malheureusement, la loi manque une implémentation correcte. Dans ce contexte, l’équipe Italie de la FSFE a lancé une campagne Ask Your Candidates dans laquelle ils ont demandé aux parties politiques leurs positions sur le Logiciel Libre et l’implémentation de l’article 68 et 69 après les élections nationales le 4 mars.

FSFE Italie a reçu des réponses très positives et plusieurs parties ont pris une position favorable envers le Logiciel Libre. Un tel consensus avec tous ces parties donne l’espoir de créer de nombreuses possibilités de progrès pour l’utilisation des Logiciels Libres au niveau de l’État en Italie et une meilleur implémentation des articles 68 et 69 de la “Codice Amministrazione Digitale”. Pour faire écho à cela, l’équipe “Developers Italia” qui est en charge de la future implémentation de l’Article 68 et 69 ont montré leur amour pour le logiciel libre pour le jour I love Free Software.

Lisez notre rapport détaillé sur IloveFS

Comme promis dans la dernière lettre d’information, nous avons maintenant un rapport détaillé à propos de notre campagne IloveFS en 2018. Dans ce rapport, vous lirez pas seulement quelques faits marquants qui se sont produits cette année IloveFS. Grâce à notre stagiaire actuel Jan, nous disposons également d’une analyse et d’une visualisation des 439 messages I Love Free Software contenant le hashtag #IloveFS. Le scrapper que Jan a utilisé pour son analyse est écrit avec GNU R et publié en tant que Logiciel Libre.

Alors que chaque année nous sommes heureux de voir tant de gens célébrer le jour I love Free Software, nous vous encourageons également à exprimer votre amour du Logiciel Libre tous les jours :)


Rejoignez notre communauté de combattants pour la liberté


Quoi d’autre a été fait ? A l’intérieur et à l’extérieur de la FSFE

  • Paul Boddie reflète l’attitude du loisir et de la personne volontaire de beaucoup de projets de Logiciel Libre et ce que ça signifie pour l’évaluation du travail qui est fait en prenant pour exemple le développement du langage Python
  • Isabel Drost Fromm argumente contre les personnes qui agissent en tant que médiateurs entre les employeurs et un projet de Logiciel Libre
  • Carmen Bianca Bakker réfléchie sur le Code de Conduite de FreeBSD récemment mis à jour, examine les dangers de discrimination positive et montre comment par opposition un Code de Conduite accueillant et impartial peut aider les chiens et les chats à vivre heureux pour toujours.
  • Daniel Pocock médite sur la nouvellement présentée carte d’identité suisse, ses dangers potentiels pour la vie privé et les référendums publics.
  • Erik Albers a demandé à notre communauté, sur plusieurs canaux, de permettre à la FSFE d’être au courant des événements à venir sur les Logiciels Libres en 2018 qui sont dans l’intérêt de la communauté de la FSFE. Grâce à notre stagiaire actuel Vincent, ils ont tous fini sur le calendrier du wiki de la FSFE donc nos équipes et la communauté peut les utiliser pour organiser leurs présences à ces événements.
  • Björn Schießle, le coordinateur de l’Allemagne de la FSFE a fait une conférence sur la liberté des logiciels dans le cloud at “Chemnitzer Linuxtage” à Chemnitz, en Allemagne.
  • Erik Albers a fait une conférence à propos de Public Money? Public Code! au ‘Internet Freedom Festival’ à Valence, en Espagne.
  • Le nouvellement créé groupe local de la FSFE à Madrid a eu ses premières réunions le 22 février et le 3 mars.
  • La FSFE a été présente avec un stand au “Chemnitzer Linuxtage” à Chemnitz (en Allemagne), au T3cgfest à Madrid (en Espagne) et au Internet Freedom Festival à Valence (en Espagne).

Soyez actifs

Si vous ne l’avez pas encore fait, faites-nous savoir quel est votre événement sur le Logiciel Libre préféré, qui, selon vous, est ou devrait être dans l’intérêt de la communauté de la FSFE de monter un kiosque ou participer à une conférence ou à un atelier. La manière la plus simple de faire cela est d’envoyer un email à contact@fsfe.org avec pour sujet “Free Software event 2018″. Merci d’expliquer quel est le sujet de l’événement, combien de participants sont attendus, et la langue principale. Avant de nous informer, merci de vérifier si nous n’avons pas déjà cet événement dans notre liste.

Si vous allez à d’autres événements régulièrement ou bientôt, que ça soit une grande conférence ou un rassemblement local, équipez-vous du matériel de promotion de la FSFE que vous pouvez commander gratuitement.

Contribuez à notre lettre d’information

Si vous voulez partager des idées, des images ou des nouvelles, envoyez les nous. Comme toujours, l’adresse est newsletter@fsfe.org. Nous havons hâte d’avoir de vos nouvelles !

Merci à notre communauté, tous les volontaires, supporters and et donateurs qui rendent notre travail possible. Et merci à nos traducteurs, qui vous permettent de lire cette lettre d’information dans votre langue maternelle.

Vos éditeurs,
Erik Albers et Max Mehl

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »