Comment LzLabs a modernisé l’environnement informatique du groupe Edmond de Rothschild

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le groupe financier Edmond de Rothschild S.A. (Suisse) a utilisé sa technologie pour mener à bien un projet de migration de son système mainframe central vers une alternative basée sur des serveurs x86 sous Linux.

Le projet a permis d’introduire un large éventail de fonctionnalités inédites et d’aboutir à une nette réduction des coûts informatiques. Parmi ces nouveautés figure le terminal web de l’entreprise, conçu et déployé par LzLabs. Celui-ci traite automatiquement les données de gestion de fortune et génère des graphiques afin de faciliter leur interprétation. Grâce à ce terminal, LzLabs a également rationalisé les processus grâce à la création de liens hypertextes entre le système bancaire central et les applications satellites ainsi qu’avec le service de gestion documentaire de la société. Cela permet ainsi aux utilisateurs d’accéder en un seul clic aux documents correspondants, référencés dans le système central. Cette approche améliore la qualité du service rendu aux clients de la banque et se traduit également par des gains d’efficacité et de productivité internes.

LzLabs a également migré l’environnement de base de données mainframe de la société vers une plateforme ouverte. ”Il s’agit d’une étape essentielle pour la modernisation permanente de notre infrastructure informatique et d’un formidable bond en avant en termes d’innovation pour notre métier, souligne Vincent Guiot, responsable du développement informatique d’Edmond de Rothschild S.A. (Suisse). L’approche de LzLabs nous permet d’exploiter les applications et les données d’une façon inédite, tout en facilitant l’intégration rapide et efficace des applications tierces”.

Cette perspective, associée à une réduction importante des frais de licences de logiciels, était séduisante pour le groupe financier et lui a permis d’investir davantage dans des projets innovants.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »