OS de bureau : Linux tout proche des 5 % de part de marché fin septembre ? C’était une erreur de comptabilisation Confirme Net Applications

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le 6 novembre 2017, par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités

Mise à jour le 06/11/2017 : Il y avait une erreur dans la comptabilisation de la part de marché de Linux, confirme Net Applications

Depuis un peu plus d’un an, Linux connait une légère ascension sur le marché des OS de bureau, mais celle du mois dernier était trop hallucinante pour être vraie. Fin septembre, le baromètre très consulté NetMarketShare de la firme Net Applications affichait une part de marché de près de 5 % pour Linux ; ce qui représentait un passage du simple au double depuis les 2,5 % enregistrés fin juillet.

Mais malheureusement pour les fans de Linux, c’était une erreur. Un responsable de la firme d’analyse a reconnu qu’il y avait un problème avec la part de marché de Linux et qu’ils étaient en train de l’examiner. Les statistiques de fin octobre confirment que c’était bien le cas. La part de Linux fin septembre a été revue à 3,04 % et est de 2,98 % fin octobre. Ci-dessous les statistiques du mois d’octobre 2017.


Net Applications : Parts de marché des systèmes d’exploitation de bureau (selon les versions) au cours du mois de septembre 2017

02/10/2017 : Changement de méthode de calculs ? Manipulation des statistiques de Net Applications ? C’est encore difficile à expliquer, mais Linux est à 4,83 % de part sur le marché des systèmes d’exploitation de bureau. Et ce n’est pas du tout insignifiant quand on regarde l’historique de l’OS dans ce marché qui est très largement dominé par Windows.

Pour information, comme c’est le début d’un nouveau mois, Net Applications vient de publier ses statistiques mensuelles. Rappelons que le cabinet est spécialisé dans l’analyse du trafic Web et ses chiffres font partie des plus consultés quand on veut se faire une idée sur le taux d’adoption de différentes technologies : navigateurs Web, systèmes d’exploitation mobile et de bureau, etc.

Pour le marché des OS de bureau, c’est Linux qui a capté l’attention des personnes familières aux statistiques de Net Applications. Le mois dernier, Linux avait dépassé les 3 %, une étape historique sachant que l’OS n’avait réussi à franchir la barre des 2 % qu’en fin juin 2016. Il est donc plus connu pour se contenter des miettes laissées par Microsoft avec ses différentes versions de Windows dominantes. Mais au mois de septembre, Linux a fait en grand bond vers l’avant en dépassant Mac OS X 10.12 (la version la plus populaire de l’OS d’Apple) et en se positionnant à moins de 1 % de Windows XP.


Net Applications : Parts de marché des systèmes d’exploitation de bureau (selon les versions) au cours du mois de septembre 2017

Par rapport au mois dernier, c’est Linux qui enregistre le plus grand gain en termes de parts de marché (+1,46 %), alors que Windows 7 enregistre la plus grosse perte (-2,21 %). Ci-dessous, les variations entre fin août et fin septembre 2017 :

  • Windows 7 : 48,43 % > 46,22 % (-2,21 %)
  • Windows 10 : 27,99 % > 28,65 % (+0,66 %)
  • Windows 8.1 : 6,07 % > 5,83 % (-0,24 %)
  • Windows XP : 6,07 % > 5,51 % (-0,56 %)
  • Linux : 3,37 % > 4,83 % (+1,46 %)
  • Mac 0S X 10.12 : 3,59 % > 3,8 % (+0,21 %)

Quand Linux est passé au-dessus des 3 % le mois dernier, on s’est demandé combien de temps il fallait encore attendre avant que l’OS ne parvienne à relever le modeste défi que représente le fait de dépasser macOS d’Apple. Si le graphique précédent nous montre que Linux est désormais plus populaire que la version la plus utilisée de macOS, toutes versions confondues cependant, l’OS d’Apple est toujours devant Linux, mais l’écart se réduit. Ci-dessous, les variations entre fin août et fin septembre 2017 pour les principaux OS de bureau (toutes versions confondues) :

  • Windows : 90,7 % > 88,88 % (-1,82 %)
  • macOS : 5,94 % > 6,29 % (+0,35 %)
  • Linux : 3,37 % > 4,83 % (+1,46 %)

La croissance qu’a enregistrée Linux au mois de septembre est sans doute la plus forte qu’a connue l’OS dans le classement de Net Applications. Il faut également noter qu’elle intervient juste deux semaines après que Jim Zemlin, le patron de Linux Foundation, a déclaré que 2017 est officiellement l’année de Linux desktop. Et que, de manière ironique, lui-même se plait à utiliser un macOS au lieu d’un Linux.

Contrairement à ce que disent les statistiques de Net Applications qui incluent tout type d’utilisateurs, côté développeurs et professionnels de l’informatique, il est plus fréquent de voir des personnes utiliser un OS Linux plutôt qu’un macOS. Les chiffres de developpez.com (via Google Analytics) sur les visiteurs du site confirment également ce fait. En effet, au cours du mois de septembre, 7,1 % des utilisateurs d’OS de bureau qui ont visité les forums de developpez.com étaient sur Linux contre 6,4 % sur un Mac. Windows 7 et Windows 10 restent toutefois les plus populaires avec respectivement 44,03 % et 34,61 %.


Net Applications : parts de marché des systèmes d’exploitation de bureau (toutes versions confondues pour Linux et macOS) au cours du mois de septembre 2017

Source : Net Applications

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »