Les Windows Phones officiellement morts

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Les Windows Phones officiellement morts

Sur Twitter, le créateur des Windows Phone a confirmé la fin des projets mobiles de Microsoft.

(CCM) — Si tout le monde s’en doutait un tout petit peu, c’est désormais confirmé : Microsoft a complètement mis de côté les projets mobiles Windows. Cela fait maintenant plusieurs mois qu’aucune annonce n’a été faite concernant la version mobile de Windows 10, et le projet Windows Phone semblait avoir disparu des radars. C’est bel et bien le cas, comme l’a confirmé Joe Belfiore, vice-président corporate et responsable de la division PC, téléphone et tablette.

A l’occasion de l’annonce de l’arrivée de l’application Edge sur iOS et Android, Belfiore a été interpellé sur Twitter par une personne demande si c’était le moment de quitter la plateforme Windows Mobile. Ce à quoi Belfiore a répondu que Windows Phone continuait à être supporté, mais qu’à titre personnel il avait changé de plateforme (lien en anglais) : c’est à dire qu’il a suivi les traces de Bill Gates en prenant un appareil Android.

Belfiore est l’un des principaux architectes de l’OS Windows Mobile, ce qui sonne comme un aveu d’échec. Tancé sur le sujet, Belfiore a simplement confirmé que la création de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux matériels n’était plus la priorité (lien en anglais) . Seul la correction de bug et l’ajout de mises à jour de sécurité seraient assurés.

Pour Belfiore, l’abandon du système incombe en partie aux développeurs tiers qui n’ont jamais fait l’effort d’adapter leurs applis à l’OS mobile de Microsoft, malgré de lourds appels du pied de la firme de Redmond, qui a même proposé de payer pour la création d’applications et offert de nombreux outils. Mais rien n’a réussi à faire Windows Mobile. Et il faut dire que la politique assez confuse de Microsoft pour sa gamme de smartphone n’a pas franchement aidé.

Même si elles sont loin d’être officielles, les révélations de Belfiore ont au moins le mérite de clarifier les choses : les projets Windows Phone et Windows Mobile sont de l’histoire ancienne.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »