Face à l’augmentation des fake news et autre désinformation, Mozilla, comme d’autres géants de la technologie avant lui, compte réagir.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Mozilla crée sa propre initiative en matière de désinformation Avec Mozilla Information Trust Initiative, ce sera chose faite. Cette initiative s’orientera vers quatre grandes directions.

Mozilla crée sa propre initiative en matière de désinformation

Mozilla est aujourd’hui connu surtout pour son navigateur web Firefox et pour sa messagerie Thunderbird. Mais la fondation est aussi active à sa manière, politiquement. Ses membres se sont ainsi distingués par leur aide à la presse d’investigation et le fait qu’ils soutiennent la neutralité sur le net.

C’est dans cette perspective que s’inscrit leur initiative en matière de désinformation, avec Mozilla Information Trust Initiative. Ils estiment que cela nuit de manière générale au web, qui devient un outil négatif pour le public, tant la propagation de fausses nouvelles s’est développée ces derniers temps.

Il ne s’agit donc pas d’empêcher les avis contradictoires et les débats d’opinions sur la toile, mais d’enrayer les mensonges qui sont propagés par des sites ou des individus nocifs. Avec son initiative, Mozilla souhaite élaborer des dispositifs de recherche pour trouver des solutions adaptées à ce problème et qui prennent en compte la communauté.

Les caractéristiques du Mozilla Information Trust Initiative

L’initiave Mozilla s’oriente ainsi dans quatre directions. La première résidera sur le navigateur directement, le service Open Innovation du navigateur va ainsi travailler avec des experts pour tenter de créer une technologie capable de combattre la désinformation. La deuxième orientation de Mozilla est de se focaliser sur l’éducation, en tentant de responsabiliser les internautes.

Mozilla va ainsi proposer un programme d’éducation en ligne, tout en développant son troisième axe stratégique, la recherche. Il s’agit ainsi de comprendre en profondeur le phénomène, notamment en analysant les données de navigation liées aux élections américaines en 2016. Enfin, le dernier axe de Mozilla sera lié aux interventions créatives.

Il s’agit là de faire la part belle aux technologies émergentes pour combattre les fake news, notamment par l’intermédiaire de la réalité virtuelle et augmentée. Avec la mise en place de ces différentes actions, Mozilla contribuera sans doute à enrayer un peu plus ce phénomène bien complexe.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »