BMW série 7, la nouvelle berline de luxe à la pointe de la high-tech

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

BMW série 7, la nouvelle berline de luxe à la pointe de la high-tech

La marque à l’hélice a dévoilé sa vitrine roulante. Elle transpire le luxe avec un habitacle tout simplement sublime où s’animent écrans, tablettes tactiles et une mise en scène incroyable.

Elle était très attendue, cette nouvelle BMW série 7, véritable vaisseau amiral pour la firme de Munich. Si le design est toujours aussi soigné, c’est surtout l’intérieur de l’habitacle qui se modernise… et devient véritablement incroyable.
Bien entendu, pour accéder au luxe, il ne faudra pas être avare sur les options. Comme toujours chez BMW, la liste devrait être longue comme le bras. Quoi qu’il en soit, le ticket d’entrée de la nouvelle série 7 est de 86 600 euros pour une 730d. Et le prix grimpe jusque 126 600 euros pour la 750Li xDrive, la version limousine de 450 chevaux. Mais qu’importe, les rêves n’ont pas de prix ! Prenons le temps de découvrir la belle, qui affiche clairement son goût pour les nouvelles technologies. De quoi chatouiller les Mercedes Classe S et Audi A8 !

Le stationnement sans conducteur : première mondiale

La nouvelle Série 7 profite, selon la marque, d’une exclusivité mondiale, en tout cas, sur un véhicule de série : le stationnement sans chauffeur. En effet, Audi dispose déjà de cette fonction sur une version de test de la A8 et nous avons déjà testé en vidéo ce type de stationnement au centre de recherche de Ford.
La manœuvre consiste à approcher le véhicule de la place dans laquelle le conducteur souhaiter garer la voiture. Il en sort, presse les touches de la télécommande et celle se débrouille à l’aide de ses capteurs. Elle pourra évidemment en ressortir seule. Une fonction géniale pour les places de stationnement ou les garages trop petits pour cette grosse berline.

BMW Display Key : la clé nouvelle génération

Les systèmes d’ouverture et de démarrage sans contact sont aujourd’hui une banalité. Mais chez BMW, on a essayé d’aller plus loin. Non seulement la clé pilote-t-elle les fonctions de stationnement autonome citées ci-dessus, mais grâce à son écran intégré, elle indique aussi le niveau de carburant (ou de batterie pour les déclinaisons hybrides, la 740e), l’autonomie associée, etc. Et il sera sans doute même possible d’intervenir sur des fonctions telles que la climatisation.
Seul bémol, l’écran de la Display Key nécessite une batterie : il faudra donc recharger sa clé !

Un véritable cocon pour ses passagers

Naturellement, un véhicule aussi impressionnant que cette série 7 embarque ce qu’il se fait de mieux en matière de technologies d’aide à la conduite. Régulateur de vitesse adaptatif, caméra pour la surveillance de lignes blanches, système d’aide au freinage… tout y est, y compris les phares avant à technologie laser (portée de 600 mètres) que nous avons essayés sur la tout aussi spectaculaire BMW i8. D’ailleurs la série 7 reprend également des éléments de carrosserie en PRFC (plastique renforcée par fibres de carbone), à la fois robuste et léger, qui étaient un des piliers de l’innovation de la i8.
Et si BMW est assez discret dans ses communications sur la voiture autonome, les projets sont bien en cours. La série 7 fait d’ailleurs un pas de plus vers la voiture intelligente absolue puisqu’elle intègre des systèmes qui permettent une correction de trajectoire active sur autoroute, jusqu’à 210 km/h. La sécurité est grandement renforcée par des technologies telles que « protection active anticollision » qui permet à la voiture de se détourner d’un véhicule qui arriverait en face… dans la mesure du possible.

Luxe et raffinement technologique

L’intérieur de la berline est d’autant plus impressionnant dans sa version limousine. Le passager arrière droit peut même incliner le siège de 42 degrés pour le dossier et rehausser les pieds, si le siège de devant est avancé au maximum. Une fonction surtout dédiée à ceux qui ont un chauffeur.

Et tout à l’intérieur est fait pour plonger les passagers dans le luxe. Siège massant, toit incrusté de LED (le toit panoramique en verre est également proposé) pour représenter un ciel étoilé, diffuseur de parfum, des éclairages façon appliques et, surtout la possibilité d’intégrer des écrans au niveau des appuis-tête… difficile d’en demander plus. Le mini bar peut-être ?

BMW semble avoir développé une interface multimédia au sein de la voiture pour visionner des contenus en ligne soit sur les écrans 10 pouces ou sur son smartphone. Smartphone qui pourra d’ailleurs se recharger via une station d’accueil à induction. Et le mobile pourra aussi devenir diffuseur de contenu puisque les écrans situés sous les appuis-tête sont compatibles Chromecast.
Au centre des places arrière, la console centrale intègre une tablette 7 pouces permettant de piloter ces fonctions multimédias, mais aussi la climatisation.
Enfin, on aperçoit aussi sur cette photo que le système audio devrait être d’excellente qualité : le design de ces grilles nous fait penser à Bowers & Wilkins… mais le choix est vaste en matière de hi-fi haut de gamme.
Enfin, le plaisir du conducteur n’est pas oublié. En plus du large panel de motorisation, celui-ci retrouvera une toute nouvelle interface de commande. La molette multidirectionnelle et à reconnaissance de caractères placée au centre de la console est toujours présente, mais BMW y ajoute un écran tactile et de la reconnaissance gestuelle.
Un capteur 3D intégré dans la planche de bord reconnaît ainsi différents mouvements permettant au conducteur (ou au passager avant) de régler le volume ou encore de rejeter un appel téléphonique. Un système qui nous rappelle celui que Volkwagen avait présenté dans sa Golf Touch R lors du CES de Las Vegas en début d’année.
Notre prochain challenge, vous proposer rapidement un essai de la nouvelle série 7. Une affaire à suivre, donc !
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »