Les ordinateurs Apple infectés par le virus Flashback

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Par Emmanuel | le 6/04/2012 à 23h44 | zebulon.fr

Depuis de nombreuses années, on pensait les possesseurs de Mac à l’abri de tous virus. Aujourd’hui, même les ordinateurs d’Apple ont le droit à un virus. C’est l’éditeur d’antivirus russe Dr Web qui a fait cette découverte, en identifiant un réseau fantôme sur plus de 550 000 Mac et infectés par le Trojan Flashback.

En effet, ces ordinateurs sont infectés par le cheval de Troie nommé Flashback. En 2011, ce Trojan avait déjà fait la une, mais le nombre d’ordinateurs infectés a explosé ces derniers temps à cause d’une vulnérabilité Java. Au mois de Février, Oracle avait mis fin à cette faille mais Apple a pris six semaines avant de proposer la mise à jour sur Mac OS. Une autre faille a été décelée au mois de mars et corrigé aussitôt par Apple le 03 avril.

Flashback Trojan Virus

La mise à jour proposée par Java permet d’éviter l’infection, mais les utilisateurs infectés devront faire du ménage manuellement. Certains sites spécialisés dans l’informatique listent des solutions vous permettant d’identifier l’infection et de la traiter.

Le code malveillant utilise quant à lui une faille repérée dans Java. L’utilisateur se retrouve du fait infecté en surfant sur les pages web qui contiennent le cheval de Troie Flashback. Un fichier se retrouve alors sur la machine de l’utilisateur, vol les frappes au clavier et vérifie même la présence d’antivirus.

Les principaux ordinateurs Apple infectés se trouvent dans le monde anglo-saxon, principalement aux Etats-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne. Pour l’instant, la probabilité d’être infecté en France est très faible.

Selon un expert, c’est avant tout pour des raisons de parts de marché que les ordinateurs d’Apple étaient jusqu’à maintenant épargnés par les virus. Avec l’explosion des ventes d’appareils Apple, les hackers trouvent en eux des cibles idéales.

Cependant, l’environnement Mac OS reste en principe plus fiable que Windows. Presque aucun antivirus n’est installé sur les ordinateurs Apple. Les éditeurs d’antivirus pourraient profiter de cette occasion pour rebondir et proposer aux utilisateurs d’Apple des antivirus afin de prévenir les risques d’une future attaque de virus informatique

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »