Un Rapport Forrester Comment le BYOD modifie le marché de l’informatique professionnel ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

lundi 5 mars 2012

Un quart des appareils utilisés sur le lieu de travail sont des Smartphones ou des tablettes – et non des PC. L’utilisation des appareils mobiles a littéralement explosée dans le monde des TIC durant les cinq dernières années, tels le BlackBerry, l’iPhone, ou l’iPad. Ce phénomène a transformé l’usage de l’informatique individuelle. C’est ce qu’indique le rapport  publié par le cabinet Forrester et intitulé « Info Workers Using Mobile And Personal Devices For Work Will Transform Personal Tech Markets ».

Ce rapport est issu d’un sondage réalisé auprès de 10 000 professionnels de l’IT dans  17 pays, dont la France. Les responsables stratégiques des entreprises et les constructeurs  élaborent des plans, business et produits destinés à une multitude de produits professionnels et de grande consommation, dont les PC.

Afin d’illustrer l’impact de ce nouvel usage multifonction, ce rapport de Forrester met en lumière les éléments suivants :

Globalement, la moitié des professionnels de l’information utilisent trois appareils ou plus, mais les services informatiques  ne semblent  pas vraiment le remarquer.
Forrester constate qu’au travers des 17 pays étudiés, plus de la moitié des professionnels de l’information utilisent plus de trois PC ou appareils mobiles au travail, pour des raisons personnelles ou professionnelles.

Un tiers des appareils utilisés ne sont pas des produits Microsoft, et un quart d’entre eux  sont des mobiles
Le système d’exploitation Windows de Microsoft  est toujours le modèle dominant des PC. Mais la montée en puissance des appareils mobiles et la croissance progressive des Mac pros changent la donne ; un tiers des appareils utilisés sur le lieu de travail ne

Les professionnels de l’information constatent l’influence grandissante de la technologie dans leur mode de vie, ainsi que dans leurs dépenses
Beaucoup de professionnels de l’information nord-américains et européens admettent choisir leur outil  informatique eux-mêmes (plutôt que de laisser cela au département IT ou de faire leur choix sur une liste proposée par l’IT). Ils préfèrent ainsi choisir pour  73% d’entre eux, leur Smartphones, pour 53% leurs  ordinateurs portables et même pour 22%  leur ordinateurs de bureau.

Les employés apportent  leur propres appareils bien en-dehors du programme formel de BYO (Bring Your Own)
Face à cette tendance, nous pourrions penser que les programmes de BYO sont monnaie courante. Pourtant, seuls 6% (ils étaient 3% en 2010) des Nords-Américains et des Européens le pratiquent. Côté entreprises, elles sont seulement 8% à déclarer  qu’elles vont ou envisagent d’avoir un programme de BYO dans l’année.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »