A l’occasion de l’ l’ITU Telecom World 2011 La commission de l’ONU fixe de nouveaux objectifs

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

mardi 25 octobre 2011

A l’occasion de la 40e édition de l’ITU Telecom World 2011qui se tient cette semaine à Genève, la Commission Le large bande au service du développement numérique a adopté quatre nouveaux objectifs “ambitieux mais réalisables”.

Ces nouveaux objectifs sont les suivants :

1. Intégrer le large bande dans la politique en matière de service universel: d’ici à 2015, tous les pays devraient disposer d’un plan ou d’une stratégie au niveau national dans le domaine du large bande ou intégrer le large bande dans leurs définitions sur l’accès/le service universel.

2. Rendre le large bande financièrement abordable: d’ici à 2015, des services à large bande de base devraient être mis à la portée des pays en développement par le biais d’une réglementation appropriée et des mécanismes du marché (montant inférieur à 5% du revenu mensuel moyen par exemple).

3. Connecter les ménages au large bande: d’ici à 2015, 40% des ménages des pays en développement devraient avoir accès à l’Internet.

4. Connectez les peuples: d’ici à 2015, le taux de pénétration des utilisateurs de l’Internet devrait atteindre 60% à l’échelle mondiale, 50% dans les pays en développement et 15% dans les pays les moins avancés (PMA).

L’UIT (Union internationale des télécommunications) évaluera les progrès accomplis par chaque pays dans la réalisation de ces objectifs, en élaborant un rapport annuel sur le large bande et en établissant un classement des pays à travers le monde en ce qui concerne les politiques générales, l’accessibilité financière et la mise en place du large bande.


Le document, , reconnaît la communication comme un “besoin et un droit de l’homme” et invite les gouvernements et le secteur privé à collaborer pour concevoir les cadres politiques, les modèles économiques et les mécanismes de financement novateurs nécessaires pour accélérer la progression de l’accès au large bande dans le monde entier.

Dans ce document Les défis de l’accès au large bande”, entérinés par la Commission, les gouvernements sont instamment invités à ne pas dresser d’obstacles à l’entrée sur le marché et à ne pas taxer inutilement le large bande, afin de permettre au marché d’atteindre tout son potentiel de croissance, et sont encouragés à promouvoir l’élaboration concertée de normes internationales en matière d’interopérabilité et à assurer la mise à disposition de fréquences radioélectriques suffisantes.

Enfin, ce document souligne la nécessité d’encourager la production de contenus dans les langues locales et de renforcer les capacités locales permettant de tirer parti de la révolution numérique et d’y contribuer.

Pour télécharger le document “Les défis de l’accès au large bande”, voir le site:www.broadbandcommission.org/Documents/Broadband_Challenge.pdf.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »