L’irrésistible ascension des tablettes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

lundi 22 août 2011

A l’heure où les ventes de PC se tassent, voire régressent dans certaines parties du monde, le marché des tablettes est en pleine explosion. Il devrait s’en vendre quelque 250 millions d’unités en 2017. est ce qu’indique une étude récemment publiée par le cabinet In-Stat intitulée The Reality and Ramifications of Tablets.

Les premières tablettes remontent au début des années 90, mais n’avaient pas jusqu’ici réussi à s’imposer face aux PC triomphants. Apple, lui-même, avait lancé en 1993 le Newton, un assistant personnel qui fut un échec commercial patent. Mais depuis le lancement de l’iPad au début 2010 par Steve Jobs, les tablettes se sont imposées comme une nouvelle catégorie de matériels à part entière. Sur ce segment de marché, Apple bénéficie d’une très importante avance, mais la liste des concurrents s’allonge chaque semaine. Mais c’est déjà un marché extrêmement concurrentiel  sur  lequel il n’y aura pas que des réussites. L’annonce faite par Leo Apotheker, le CEO d’HP, d’arrêter la production du Touchpad en fournit une  preuve éclatante.

Selon le cabinet In-Stat, les raisons de ce décollage sont multiples. Bien sûr le lancement de l’iPad a joué un rôle déterminant, mais ce n’est pas le seul élément. Il y a aussi les nouveaux business models proposés par les opérateurs de téléphonie mobiles et les nouveaux usages facilités par le développement du cloud computing et des applications mobiles. Sans oublier la baisse des prix des terminaux et l’arrivée de très nombreux fournisseurs parmi lesquels il faut citer Samsung, Motorola (racheté par Google), RIM, LG et HTC.

Ces facteurs conduisent le cabinet In-Stat à cette évaluation de 250 millions de tablettes vendues dans le monde en 2017. A titre de comparaison, pour donner des ordres de grandeur, il se vent environ 350 millions de PC chaque année et au deuxième trimestre 2011, il s’est vendu plus de 100 millions de smartphones.


« Le marché des tablettes et son écosystème sont en pleine évolution, considère Jim McGregor, Chief Technology Strategist d’In-Stat. Nous devrions observer encore plus de différenciation entre les matériels et les usages. La baisse des prix des matériels et des services devraient faire de ces matériels des produits de consommation courante tant dans le grand public que dans les entreprises ».

Selon le cabinet In-Stat, iOS et Android devraient capter plus de 90 % du marché et reléguer Microsoft à une très distance troisième place.  Ne pas supporter l’un de ces deux plates-formes constituerait une probable cause d’échec.

La très forte concurrence de ce marché et l’appât du gain poussent l’ensemble des fournisseurs dans des démarches judiciaires et tout le monde semble attaquer tout le monde. Microsoft attaque Barnes & Noble, Foxconn et Inventec, Oracle attaque Google, Sony attaque LG, Samsung, Motorola, Nokia et HTC, Kodak poursuit Apple qui poursuit tout le monde à son tour. Bref, c’est une véritable foire d’empoignes avec des coups qui se situent en-dessous de la ceinture.

Pour l’heure, Apple  est l’incontestable champion de ce marché. Au troisième trimestre de l’exercice 2011, il a vendu plus de 9 millions d’iPad réalisant ainsi plus de 6 milliards de dollars soit près du quart de son chiffre d’affaires.  Le produit phare actuel est encore d’iPhone dont Apple a écouler plus de 20 millions d’unités au cours de ce troisième trimestre, soit plus de 13 milliards de dollars, près de la moitié de son chiffre d’affaires.

Source: infoDSI.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »